OFFRE D'EMPLOI
Cliquer pour visualiser les offres

  Divers
 

   

LA SEMAINE BLEUE - "Jeunes et Vieux réunis"

du 20 au 26 octobre 2008

          La Semaine Bleue, c'est 365 jours pour agir et 7 jours pour le dire. Ces 7 jours annuels constituent un moment privilégié pour informer et sensibiliser l’opinion sur la contribution des retraités à la vie économique, sociale et culturelle, sur les préoccupations et difficultés rencontrées par les personnes âgées, sur les réalisations et projets des associations. Cet événement est l'occasion pour les acteurs qui travaillent régulièrement auprès des aînés, d'organiser tout au long de la semaine des animations qui permettent de créer des liens entre générations en invitant le grand public à prendre conscience de la place et du rôle social que jouent les « vieux » dans notre société.

    

La Semaine à la Fondation de Grammont :

          Nos résidants passeront un après-midi en compagnie des enfants du personnel ainsi que ceux du centre de loisirs de Villersexel.
Le mercredi 22 octobre  un groupe de résidants rejoindra la crèche de Villersexel,certains feront découvrir  à travers la lecture des contes aux enfants, ensuite se sont les enfants qui leurs feront partager un goûter préparé par leurs soins le matin.

    

Invitation :

Le Centre Communal d'Action Sociale (C.C.A.S.) de Lure (70200) vous invite à fêter la Semaine Bleue du :

13 au 26 octobre 2008

Télécharger le programme

    

*********************

   

   LA SEMAINE DU GOÛT

du 13 au 19 octobre 2008


          Initié par Jean-Luc Petitrenaud et la Collectivité du Sucre en 1990, la semaine du Goût est devenue en 18 ans, un évènement de grande envergure qui fédère les initiatives locales, régionales et nationales destinées au grand public autour de l'éducation au goût, du patrimoine culinaire et des métiers de bouche. Depuis 2003, elle est placée sous le Haut Patronage du Ministère de l'Agriculture et de la Pêche.

   

La Semaine du Goût à la Fondation de Grammont :

          Cette année les herbes aromatiques seront à l'honneur dans notre établissement. Tout au long de la semaine des plats assaisonnés de différentes herbes seront proposés au cours des repas.

    • Carottes au Persil :
      Le persil rentre dans la composition du célèbre bouquet garni utilisé dans la cuisson de certaines viandes ou poissons en sauté ou bouillon. Mais attention, il perd sa saveur tout au long de la cuisson, il est donc préférable de l’ajouter en dernière minute. Le persil plat est imbattable en tenue de cuisson et en saveur alors que le persil frisé décore les plats, les salades… Afin de parfumer les plats, vous pouvez utiliser la persillade ! Il suffit de ciseler finement le persil auquel on ajoute de l’ail haché. Il rentre dans la composition de nombreuses sauces, de beurre aux herbes. Il parfume aisément les plats à base d’½ufs, de champignons…
      Astuce : Dans le cas où vous auriez mangé un plat riche en ail ou oignon, pour chasser l’odeur, il vous suffit de manger un peu de persil !
           
    • Omelette Ciboulette :
      Dans les plats chauds, elle est idéale pour parfumer les omelettes, les ½ufs cocotte ou brouillés, mais attention de ne pas la cuire afin qu’elle ne perde pas toutes ses qualités tant organoleptiques que nutritionnelles. C’est dans les plats froids que sa saveur subtile amusera les papilles : Dans une salade, une sauce au fromage blanc, un carpaccio, un poisson cru ou cuit, ses possibilités d’utilisation ne sont limitées que par l’imagination du cuisinier.
           
    • Sauté de dinde au Thym :
      Le thym est utilisé comme plante médicinale, dans les tisanes ou même dans les bonbons et surtout comme aromate en cuisine. Le thym est une plante condimentaire très utilisée en particulier dans la cuisine provençale. Avec le laurier et le persil, il fait partie du bouquet garni qui relève de nombreuses recettes de viande en sauce. En cas d'inflammation des gencives on se sert de l’infusion en bain de bouche et en gargarisme en cas d'irritation de la gorge ou d'angine. Mais surtout le thym ou des préparations contenant du thym s'utilisent en inhalation afin de traiter les rhinites et les sinusites.
          
    • Lapin à la moutarde et Estragon :
      On peut utiliser les feuilles d’estragon fraîches, séchées, ou en poudre, pour aromatiser les plats et les conserves au vinaigre. Cependant, il faut savoir qu’elles perdent de leur parfum pendant le séchage. Il est aussi préférable de les ciseler plutôt que de les hacher, pour bien préserver leurs arômes. De nombreuses herbes perdent leur saveur avec la chaleur, mais l’estragon, lui, s’exprime davantage. C’est pourquoi il vaut mieux ne pas en mettre trop en début de cuisson, quitte à en rajouter au dernier moment si nécessaire. Les feuilles d’estragon peuvent être mélangées à du fromage frais ou réduites en purée pour garnir des canapés. Elles entrent dans la composition de nombreuses sauces classiques telles que la béarnaise, la tartare, la gribiche, ou encore la ravigote. L’estragon agrémente également les ½ufs pochés, les omelettes, le poisson, les champignons et les fruits de mer. Souvent associé au poulet, il se glisse sous la peau de toutes les volailles où il peut développer tout son arôme. Pour l’anecdote, on peut trouver l’estragon dans la composition de certains produits de cosmétiques ou de parfumerie.
          
    • Couscous à la Menthe :
      La menthe est utilisée en confiserie (bonbons, chewing gum…) et pour aromatiser boissons et liqueurs. Les Anglais et les Arabes la consomment dans des sauces, des gelées, et le fameux thé à la menthe. Au Moyen Orient et en Afrique, elle aromatise les salades, les grillades, les yogourts, les légumineuses et les pâtisseries au fromage frais. Dans les Caraïbes, elle se mélange au rhum, au chocolat et aux framboises. Bon à savoir : éviter d'associer menthe et ail, dont les saveurs et les actions se contrarient.
           
    • Filet de saumon à l'Oseille :
      Afin de bien choisir l’oseille au moment de l’achat, veillez à ce que les feuilles soient bien vertes, brillantes et toniques. Prévoyez à peu près 350g d’oseille par portion, elle perd du volume à la cuisson. Elle se conserve 2 à 3 jours dans un sac en plastique perforé au frais. L’oseille peut se manger crue en salade, ou cuite vapeur ou à l’étuve, en chiffonnade, en purée mais l’utilisation la plus courante est le potage ! En salade, évitez les grandes feuilles ! L’oseille est très acide, alors pour la rendre plus douce, vous pouvez ajouter un peu de sucre dans la vinaigrette. Cuite, servie en plat d’accompagnement elle accompagne immanquablement le poisson ! (Saumon à l’oseille,…). Elle a la magie de faire fondre les arêtes à la cuisson par son acidité !
           
    • Tomates au Basilic :
      Le basilic est très employé dans la cuisine méditerranéenne, thaïlandaise, vietnamienne et laotienne. Il en existe environ 60 variétés. Il est généralement utilisé cru : la cuisson en effet diminue son parfum. Pour les plats chauds il sera donc ajouté au dernier moment, juste avant de servir afin de conserver au maximum sa saveur. On préférera pour les mêmes raisons le broyer dans un mortier plutôt que de le mixer. Le basilic se marie extrêmement bien avec les tomates et en relève bien le goût. Il peut également aromatiser les salades, fromage, légumes, poisson, volaille et fruits de mer. Certaines variétés de basilic peuvent même parfumer dessert et boisson. C’est l’assaisonnement de base pour la soupe au pistou, où il est transformé en pâte, mélangé à de l’ail et de l’huile, qui sera ajoutée en fin de cuisson. Attention : le basilic est difficile à accommoder avec d'autres herbes, hormis le persil, le thym, le serpolet, la sarriette et à la rigueur le romarin.

         
         

          A l'animation différents ateliers en lien avec le goût réjouiront les palais : 

  • Recette du cake aux herbes,
  • Dégustation de tisanes,
  • Colin-maillard gustatif,
  • Goûter avec les joueurs de cartes du "Club Amitié Rencontres"
  • ...
           

*********************

        

La ville et le CCAS de Lure,
l'Association France Alzheimer Franche Comté

Vous invitent à une Conférence-Débat le :

Jeudi 16 octobre 2008

à 20h00

A l'Espace du Sapeur - Rue Parmentier - 70200 LURE

Sur le thème :

Nos anciens nous coûtent cher,
stéréotype ou réalité ?

Avec Jérôme PELLISSIER
Psycho gérontologue, écrivain et chercheur
Auteur d'ouvrages et notamment "la guerre des âges",
"Humanitude : comprendre la vieillesse. Prendre soin des hommes vieux".

Peut-on parler d'un développement exponentiel de la maladie d'Alzheimer
et maladies apparentées ?

Possibilité d'achat d'ouvrage en lien avec le sujet.

                                                                   ENTREE LIBRE  

     

 
Copyright © 2008 Fondation de Grammont - Tous droits réservés Réalisation Torop.Net - Site mis à jour avec wsb.sw4torop.net       Plan du site